Le calendrier des mois les plus délicates

Les mois les plus importants dans lesquelles les animaux sauvages sont plus vulnérables et le trouble provoqué par l'homme doit être réduit au minimum, ne sont pas les mêmes pour toutes les espèces. Ils coïncident souvent avec la période printanière-estival, liée à la reproduction, mais aussi l'hiver peut présenter des difficultés.

Entre parois de solide roche et cascades de glace, la réussite des naissances et de la survivance est due à beaucoup de facteurs, mais surtout:

  • de la choix du lieus'accoupler ou construire le nid;

  • du rigueur de l'hiver, qui déjà normalement limite la survivance;

  • de l'homme, qui est toujours perçu comme une menace.

Certains espèces sont très sensibles à la présence de l'homme pendant tous les périodes de l'année. Le faucon pèlerin, par exemple, emploie beaucoup de temps à choisir la rocher pour son nid, et il le construit seulement où le trouble est au minimum.

Au bouquetin ne suffit pas de surmonter le rigueur de l'hiver, parce que aussi la période estival est très important: il doit prendre soin de ses petits et accumuler les réserves nutritives pour la saisons des amours et l'hiver.

Autres espèces, au contraire, comme le chocard à bec jaune, en dehors de la période de reproduction, ils fréquentent moins les roches et les parois du Parc, et ils sont moins troublés par la présence de l'homme.

Avant d'aller à la montagne, donc, vérifie sur le site du Parc éventuelles interdictions, et consulte le graphique dans cette page, pour vérifier les espèces que tu pourrais rencontrer pendant l'année, aux différentes altitudes.

Rappelle-toi: dans le cas où tu trouverais un nid ou tomberais sur un troupeau, sois discret et, si c'est possible, éloigne-toi!