Qu'est-ce que c'est l'escalade?

Un défie toujours plus extrême: ceci c'est l'escalade, une monde émotive où l'homme se mesure avec la montagne, à travers gestualité et spiritualité, corps et esprit, en étroit contact avec la roche, avec limites et possibilités qui oscillent et le rend une des sports plus complets. C'est une activité complémentaire à l'alpinisme parce que toutes les deux se pratiquent à contact avec l'environnement, mais ils ont des objectifs différents: l'objectif de l'alpinisme est le de parvenir au sommet et le de l'escalade est le de surmonter les difficultés; subtiles différences qui portent à différentes philosophies de montée.

Il y a différents modalités de montée: en l'alpinisme, les points de protection sont fixés pendant la montée (protections mobiles); par contre, en ce qui concerne l'escalade, la paroi est déjà équipées avec des points de protections fixes.

L'escalade peut être pratiquée sur parois de roche, donc en utilisant mains et pieds, ou sur paroi de glace, en utilisant des harpons et des piolets, sur différentes formations de glace: sérac, goulotte ou cascades de glaces. Le dry-tooling est un type d'escalade mixte, sur paroi de roche et de glace, avec des points de protections fixes, en utilisant harpons et piolets.

Il y a aussi le bloc, c'est à dire un type d'escalade où la surface à grimper ne dépasse pas quelques mètres; il n'y a pas des points de protection, mais seulement des matelas qui permettent de retomber au sol avec un risque réduit.

Une autre type d'escalade est le «trad», pratiqué sur parois de roche, en falaise, en utilisant seulement protections mobiles. Cette discipline s'inspire aux grimpeurs anglaises qui, dans la zone du Peak District National Park, en Galles, utilisent seulement protections mobiles («all clean») pour garantir à tous les grimpeurs la même expérience de remontée.

Le monde des grimpeurs est toujours complexe et à la recherche de défis, silences et histoire. Le Parc National du Grand Paradis est fréquenté par beaucoup de sportifs italiens et étrangers, de l'Europe mais aussi de l'Amérique, à la recherche de lieux sauvages et d'expériences uniques.

Mais qu'est-ce que comporte grimper dan une aire protégée? Sûrement c'est un sport très proche à l'idée de tourisme écologique, mais seulement si le grimpeur connaît l'environnement et les espèces qui l'habitent, et respecte et comprenne les raisons et l'importance de la préservation. Parois et cascades ne sont pas inhabitées et les espèces des animaux et plantes qui ont choisi de vivre dans ces environnements très difficiles et inhospitaliers cherchent paix et sécurité, donc nous ne devons pas les troubler dans ces refuges extrêmes.

Un Parc National n'est pas un lieu quelconque: pour éviter de provoquer des dommages, il est bien de s'informer