Le loup

Étant donné que c'est une espèce très versatile, on peut croire que ce n'est pas tant le type ou la structure de la végétation et l’altitude qui déterminent la diffusion du loup, mais plutôt la présence d’anfractuosités et d’endroits où il peut se réfugier, une disponibilité suffisante de nourriture et une pression humaine non excessive.

Son manteau en hiver est composé de longs poils denses et d'une couleur grisée ; en été, au contraire, son pelage est court et clairsemé, peu touffu, soyeux et de couleur marron-roussâtre. Il mesure de 100 cm à 140 cm (plus 30 cm à 35 cm de queue), pour une hauteur au garrot de 60 cm à 75 cm. Son poids oscille entre 20 kg et 45 kg.
C'est un animal essentiellement carnivore et ses proies préférées sont les grands ongulés sauvages. Dans des situations particulières l'attention du prédateur se déplace vers les animaux domestiques et des sources alimentaires alternatives et non habituelles, ou tout au moins d’importance secondaire, telles que petits mammifères sauvages, chiens, chats, insectes, végétaux et déchets.
Notoirement social, le loup vit en bandes hautement organisées et rigidement structurées. Les indices de la présence du loup dans le Parc sont relativement fréquents, concentrés dans ces dix dernières années.

Retourner à l'index

Get Adobe Flash Player. Embedded with the help of embed-swf.org.