L'hermine

L'hermine peut fréquenter presque tous les habitats terrestres, partout où il y a la couverture minimum nécessaire : bois, haies, herbe haute, sous-bois, marécages, précipices, bruyères, toundras et moraines de montagne. L’hermine a le dos marron-roux, le ventre blanc et l’extrémité de la queue noire; pendant l'hiver, elle devient entièrement blanche à part la pointe de la queue qui reste noire. Elle mesure entre 24 cm et 29 cm (plus de 8-12 cm de queue), pour un poids qui oscille entre 125 g et 450 g.
Les proies de l'hermine sont constituées de préférence de rongeurs (de la taille maximum d'un rat), comme les musaraignes, les campagnols et parfois des lièvres, mais aussi des œufs, des oiseaux, des reptiles, des amphibiens et des insectes ; par contre, elle ignore les végétaux.

Retourner à l'index