Le chamois

Habitant typique de la moyenne et haute montagne, le chamois vit dans des milieux très diversifiés, qui ont en commun surtout la raideur des versants et la présence de roche.
De taille moyenne et de forme compacte, il mesure de 100 cm à 130 cm. En automne son poids est généralement compris entre 30 kg et 40 kg chez les mâles et entre 25 kg et 30 kg chez les femelles. Il est caractérisé par des cornes permanentes recourbées en crochet, présentes chez les deux sexes. Leurs sabots sont dotés d'une semelle souple qui favorise l'adhérence sur la roche, d'un bord dur et coupant, qui permet d'exploiter les plus petites prises, et d'une membrane qui s'ouvre en deux ongles, qui garantit une meilleure superficie d'appui sur la neige. Son régime est composé en été presque exclusivement d'herbes fraîches, complété de feuilles, d'arbustes, de lichens et de mousses durant la saison hivernale.
Le chamois est l'espèce d'ongulé la plus fréquente et la plus abondante du Parc et il est uniformément répandu dans les vallées valdôtaines et piémontaises. On en relève une densité élevée dans les vallées de Campiglia, Noaschetta-Ciamoseretto, Sort, Levionaz et à Valnontey. Le chamois est également suivi et étudié avec une grande attention par les chercheurs du Parc. Un projet d'étude à long terme sur l'éco-éthologie de l'espèce est en cours dans la haute Vallée de l’Orco.

Retourner à l'index

Photo: Marco Ferrando