Se moderniser sans rompre avec la tradition

Sans perdre ses points forts e oublier ses traditions, le corps de surveillance du Parc évolue sans cesse, avec des mises à jour continues qui peuvent toucher les normes juridiques pour le secours alpin, les notions d'auto secours, les connaissances dans le domaine de la faune.
Aujourd'hui, ce service adjoint les fonctiones de la police judiciaire, un rapport direct avec le public et la participation aux recherches scientifiques, à l'activité traditionnelle de surveillance en altitude. Donc, ce sont toujours les gardes qui collaborent avec les autorités judiciaires et avec le bureau d'étude et d'urbanisme du Parc, qui conseillent les touristes en excursion, qui présentent le Parc dans les écoles et qui contribuent à des recherches de nature différentes conduites par les services scientifiques du Parc et des universités.