L'architecture religieuse

Dans les villages des vallées du Parc, il n'est pas rare de trouver des éléments décoratifs et artistiques qui témoignent de la religiosité populaire. Sur les façades des vieilles maisons, on peut voir des fresques, probablement des ex-voto qui remontent au XIXe siècle.
Les bornes votives sont une expression artistique populaire intéressante, et la Vallée de Soana en est particulièrement riche; elles sont réparties le long des principaux itinéraires piétonniers et même à des altitudes plus élevées : la plus haute se trouve à 2 000 m, à l'abri du Sanctuaire de San Besso.
Le Sanctuaire de Prascondù, dans la commune de Ribordone, est sans doute la plus haute expression de l'architecture religieuse.
La construction, qui remonte à 1620, est contemporaine à des structures analogues présentes le long de l'arc polaire : les monts sacrés.