La Vallée de Rhêmes

LE MIROIR DU BOIS

Destination: Les petit lacs de Pelaud (m 1870), dans la Vallèe de Rhêmes
Dénivellation: m 147
Durée: 1,30 heure
Départ: Chanavey (Rhêmes Notre Dame), chez Hotel Boule de Neige

C'est une brève excursion qui parte par le hameau de Chanavey: on traverse le pont sur le torrent et on longe la piste de ski de fond (sans la piétiner) pour des longues parties. On traverse beaucoup de environnements différents et on peut admirer des coins très caractéristiques: la forêt de mélèzes et aulnes le long du ruisseau, les villages de Oreiller et Bruil (désormais presque totalement restructurées, respectant l'architecture typique de la montagne) et la siège de la vallée des gardes forestiers à Bruil. Après Bruil, le sentier continue longeant la Doire de Rhêmes, et rencontre une escalier qui permit de surmonter une paroi rocheuse, arrivant d'abord à Chaudanne et après, longeant le village, à la zone du Pellaud, avec des miroirs d'eau peuplés par truites et grenouilles rouges, plongés dans un petit bois écarté et lumineux.

Les Mélèzes et les Épicéas encadrent le lac inférieur et ils le protègent: l'ombre du bois maintient l'eau froid et permit aux grenouilles rousse et truites de vivre, et les branches des arbres hébergent l'écureuils roux, la mésanges, les pics, le Bec-croisé des sapins et la martre. Dans le petit lac supérieur il y a la centrale hydroélectrique le plus vieille de la vallée, avec la date de construction encore gravée sur l'architrave.

Pour rentrer on peut reparcourir le même sentier ou prendre la route fermée à la circulation et pas déneigée pendant l'hiver jusqu'à l'entrée du chef-lieu. Le long le parcours sur la route serait plus facile repérer des animaux sur le versant à l'est, où la neige se fondre précocement pendant le printemps, et aussi dans les alentours de Bruil et Chanavey, où il y a des zones rocheuses verticales où on peut trouver des bouquetins. 

Ne manquez pas:
- le centre visiteurs du Parc du Grand Paradis de Rhêmes Notre Dame
- les villages de Oreiller, Bruil, Chaudanne, Pont  et Pellaud
- la crémerie de Bruil
- la boulangerie et le moulin de Chaudanne
- la centrale hydroélectrique de Pellaud

 

LE SIGNES DES TEMPS

Destination: l'alpege de l'Entrelor (m 2142), dans la Vallée de Rhêmes
Dénivellation: m 420
Durée: 2 heures
Départparvis de Rhêmes Notre Dame, face à l'église

Les livres de géographie pourraient utiliser le vallon de l'Entrelor comme exemple de verrou glaciaire, témoignage de l'historie géologique de la vallée, creusée par les glaciers quaternaires. Face à la mairie de Rhêmes Notre Dame, il y a une petite rue qui entre dans le villages et arrives jusqu'au pont sur la Doire de Rhêmes. Après la statue du Gypaète Barbu, face à la siège des gardes forestiers, on doit aller à droite, jusqu'à croiser la piste de ski de fond. Faisant attention, on continue longeant la piste le long le torrent pour peu de mètres, et puis vous on prend le chemin vicinal qui monte à gauche. Après peu de tournants on arrive a l'alpe Pré du bois (récemment restructuré), et après avoir laissé la piste de ski de fond à droite, on entre dans le bois, suivant le sentier estival. Le parcours monte jusqu'à un canal et après il continue en plaine à droite. Tout à coup, après de rencontrer un rocher qui semble que barre le sentier, on doit tourner a gauche et prendre un parcours raide, qui heureusement s'aplanit après 50m environ ; après, on rencontre une carrefour avec un sentier qui monte du village de Broillat. Montant, on parcourt différents tournants, sortent certains fois du bois (faire attention en cas de fortes chutes de neige), et on arrive jusqu'à une croix en bois à l'entrée du vallon.

La vue sur l'Entrelor, la Granta Parey et la Grande Rousse (la vallée la plus haute, de 3607m) est émouvant. Ce gigantesque «marche» géologique fait une espèce de saut de le vallon de l'Entrelor jusqu'au fond de la vallée qui se trouve en bas, exposée au nord; il a été colonisée par conifères comme les sapins, les mélèzes et les pins cembro, tandis que le sous-bois est riche de myrtilles, raisins d'ours et rhododendrons. Ce type de végétation permit de vivre à certaines espèces d'animaux qui préfèrent les versants exposés au nord, comme le tétras lyre, le Cassenoix moucheté et la lièvre variable.

Marchant pour moins de 50m de dénivellation, on rejoint l'alpage Entrelor. Pour rentrer on peut faire le même parcours, mais aussi on peut prendre, au carrefour, la route vers Broillant, Chaudanne et Pellaud, et on arrive au point de départ.    

Ne manquez pas:
-le village de Bruil (la crémerie)
-l'alpege expérimental Entrelor

Pour profiter de la beauté du Parc avec les raquettes à neige, nous conseillons de vous faire accompagner par une guide official (visitez la section "Excursions avec les guides").
Attention: avant de partir pour une excursion, toujours vérifier le bulletin neige - météo régional, parce que la zone pourrait être soumis à avalanches. Pour en savoir plus sur la sécurité, on peut visiter le site de la Fondazione Montagna Sicura.