À pied entre les nuages

Avec le projet “À pied entre les nuages”, le Parc promeut une mobilité douce, en favorisant le déplacement à pied, en vélo et en navette, et en réglant pendant l'été la circulation des voitures privée dans la route qui porte au Col du Nivolet .

Le Col du Nivolet est un splendide plateau de tourbière et milieux humides, qui se trouve à 2 500 mètres d’altitude, dessiné par les méandres de la Doire.
C’est l’habitat de bouquetins, chamois, marmottes, hermines, renards, oiseaux migrateurs et non-migrateurs, et d’espèces floristiques rares.
On y arrive à pied de la Valsavarenche par des sentiers faciles et en voiture depuis Ceresole Reale.

Ces dernières années –surtout les dimanches d’été–, le Nivolet, but de promenades de cyclistes et randonneurs depuis toujours, a commencé à se transformer de plus en plus souvent en un grand parking en altitude. Pour contrer cette utilisation, incompatible avec les buts d’un parc national, en 2003 il a été entrepris un projet qui prévoit non seulement une réglementation de la circulation, mais aussi une relance de l’espace dans son ensemble avec des initiatives touristiques de qualité.

Tous les dimanches depuis le 12 juillet au 30 août (mais aussi le 15 août, jour férié en Italie), les six derniers kilomètres de route sont fermés à la circulation routière privée. on peut le parcourir à pied, en bicyclette ou en navette.

Sans la pollution de l’air et du bruit produit par les voitures, ces espaces sont un vrai paradis, avec des paysages, des parfums et des couleurs qui n’ont rien à envier à des endroits plus exotiques. On peut arriver en voiture jusqu’au lac Serrù, ou utiliser la navette qui part de Ceresole Reale et qui fait de nombreux arrêts tout au long du trajet.

Coupe le moteur et écoute la montagne – programme de l'édition 2016

Le projet «À pied entre les nuages» continue à grandir et il implique beaucoup de communes des vallées du Parc (à l'origine il y avait seulement les communs dans les environs du Col du Nivolet, la Vallé de l'Orco et la Valsavarenche) dans beaucoup d'initiatives. Aujourd'hui, il représente de plus en plus une «philosophie» de vie, une manière de vivre le Parc en pratiquant un tourisme doux et une mobilité plus durable, à la découverte (sur la pointe des pieds) de lieux très beaux. Continue cette année le programme de initiatives pour découvrir la beauté et le charme du Vallon du Piantonetto, une vallée proche de la Vallée de l'Orco, où on peut arriver le samedi en navette, qui est fourni par le commune de Locana.

Pendant les fins de semaine de juillet et août, il y a une programme riche d'événements qui permettent de découvrir la Réserve Naturelle, lieu idéal pour des vacances «durables», en contact avec la nature: excursions avec les guides, expositions, évocations historiques, représentations théâtrales, concerts, dégustations de produits locaux avec les guides du Parc, mais aussi auberges, refuges, restaurants, artisans et produits typiques du territoire.