La Val Soana

Vallée de Soana... telle qu'elle était autrefois
 

Cette vallée, d’origine fluviale, est très étroite. Le paysage, avec des agglomérations de dimensions modestes, est vraiment particulier par rapport au reste du territoire; la végétation est luxuriante grâce au degré élevé d’humidité atmosphérique tout au long de l’année. Dans les bois de latifoliés domine le châtaigner, mais montant petit à petit, il cède la place au hêtre. 
Sur les sentiers de la vallée il n’est pas rare de rencontrer le chamois, auquel est dédiée une exposition permanente au point d’information de Ronco Canavese. Dans les agglomérations on peut encore entendre parler le patois, un dialecte franco-provençal, et croiser des personnes qui portent toute l’année leur costume typique. Mais le fleuron de la vallée est l’écomusée du cuivre, au hameau Castello de Ronco Canavese, où l’on revit l’atmosphère de le vieux métier de l'usinage du cuivre. Le bâtiment remonte à la fin du XVIIe siècle. Les visiteurs, sur demande, peuvent participer à des ateliers et à des activités où l’on enseigne à battre et à modeler le cuivre (à présent, l’écomusée est fermé pour rénovation. Pour renseignements: tél.011 8606233 ou info@pngp.it).
Un jardin alpin est en cours d’aménagement au hameau de Campiglia Soana, dans la ville de Valprato. Sur le thème du rapport entre l’homme et l’environnement, il retracera l’histoire de l’agriculture et des produits de la terre, ainsi que les us et coutumes traditionnels de la zone.
Les itinéraires de la vallée sont constellés de témoignages religieux: petites églises, chapelles et bornes votives. Un sanctuaire célèbre en altitude est celui de San Besso, où se déroule une belle fête tous les ans, le 10 août. À les passionnés de varappe, nous conseillons de visiter la paroi d’escalade de Pianprato.

Vallée de Campiglia
Le Sanctuaire de San Besso, ancien lieu de culte, s'élève au pied d'une grande masse en surplomb, sur la gauche orographique de la vallée. Le 10 août de chaque année les habitants des Vallées Soana et de Cogne se rejoignent au sanctuaire, à 2 000 mètres, pour une grande fête, une occasion que les touristes ne devraient pas manquer. Cette zone offre également de nombreux itinéraires d'excursion.

Vallon de Lavina
C'est une splendide petite vallée très peu fréquentée, elle fut jadis le parcours que préféraient les habitants quand ils devaient se rendre dans la vallée de Cogne. En remontant le vallon, le beau bois de mélèzes s'ouvre sur des vertes clairières. On y retrouve de vieilles bourgades aujourd'hui abandonnées, comme le hameau de Boschiettiera où se trouve un vieux four encore en activité.