Le tétras-lyre

Il vit surtout dans les bois de conifères, surtout dans la partie haute, où les bois sont plutôt ouverts et avec un sous-bois abondant. Pendant l'été et en automne on le trouve également dans les landes alpines qui comprennent des buissons de myrtilles et rhododendrons, ainsi que dans les buissons d’aulne vert, qu’il utilise comme un refuge.
Le mâle a une envergure d’aile de 70-80 cm et un plumage bleu, brillant, le dessus de l’aile barré de blanc et du blanc aussi sous l’aile et sous la queue. Sa queue est fourchue. La femelle a un plumage brun-roux et une envergure plus petite.
Il se nourrit essentiellement de baies et de bourgeons. On a constaté la nidification de l’espèce dans toutes les vallées du Parc, des altitudes minimales de 1 400 m jusque presque la limite des arbres. L’espèce est périodiquement recensée à partir surtout du nombre d’exemplaires présents dans les zones de chant.

Retourner à l'index